©2019 ASP Bandiat

Created By 

Les 3 grandes zones du Bandiat


Le Haut-Bandiat : Ce sont des vallées encaissées où se trouvent le plus souvent des forges. Ces vallées, malgré leur relief accidenté, permettaient l’acheminement des matières premières peu encombrantes et la forêt alentour fournissait le combustible. Nous pouvons citer les forges de Manzac et de Ballerand. 


Le Moyen-Bandiat : Il s’agit de la région proche de Nontron où il semble n’avoir actionné que des moulins fariniers. Ils bénéficiaient des voies de communications installées près de la ville. Nous ne pouvons pas tous les citer, on peut en compter une vingtaine. 
 

Le Bas-Bandiat : Dans cette zone, il a actionné non seulement des forges, mais des hauts fourneaux. Dans cette vallée large, l’approvisionnement était facilité. Il s’agit des forges de Jomelières, Forge-neuve, la Chapelle-Saint-Robert et la Motte. Ensuite le Bandiat entre dans la partie charentaise de son cours et n’actionne plus que des moulins avant de disparaître dans les gouffres. Quénot comptait dix-sept moulins sur la partie charentaise du Bandiat entre Souffrignac et Saint-Constant.